mercredi 7 mars 2012
Conférence-débat - Energies propres et énergies citoyennes

Samedi 31 mars 2012 18h 30

à Espace Noir, rue Francillon 29, 2610 St-Imier


Avec Pascal Cretton membre de Sebasol et Nicolas Babey Professeur à la Haute école de gestion Arc Neuchâtel

Afin d’engager une dynamique sociale favorisant la création de coopératives spécialisées dans les domaines des énergies propres et renouvelables, l’association la Ruche des Coopératives en collaboration avec Espace Noir organisent une journée sur ce thème. Nous avons invité deux orateurs qui de façons différentes s’implique et réfléchissent sur les perspectives de la conjonction entre le développement de nouvelles énergies et des énergies citoyennes. Pour répondre aux défis sociaux, environnementaux, politiques et économiques qu’implique la gestion de la production et de la consommation de l’énergie, nous pensons que seul une implication démocratique, autonome et de proximité nous permettra d’orienter cette industrie dans l’intérêt de tous et de la protection de la nature plutôt que dans la seul logique financière.

Pascal Cretton
Sebasol Vaud
www.sebasol.ch

Sebasol rend l’énergie solaire accessible à tous en permettant aux particuliers de construire eux-mêmes leurs propres installations solaires thermiques, avec le soutien d'apprentis en formation si désiré. Les personnes intéressées suivent au préalable un cours de construction solaire thermique pratique intensif de 14h/une journée, où ils abordent les principaux aspects de la construction. Ceux qui ensuite ne souhaitent pas se lancer eux-mêmes peuvent faire appel à des installateurs liés à Sebasol par une charte éthique. Le cours permet alors de juger et comprendre ce qu'ils font. La technique, diffusée librement, est simple, et permet de s’approvisionner en priorité auprès des entreprises régionales. A la clé: des installations conformes aux normes en vigueur, à un prix avantageux.

Si les compétences acquises via le solaire thermique sont suffisantes, il est possible de poursuivre par un cours avancé qui aborde les systèmes de chauffage bois-bûche, les régulations de chauffage évoluées, les stratégies de chauffage à haut potentiel d'autonomie, les ventilations simples avec récupération de chaleur. A la clé : une augmentation de votre autonomie, le passage partiel ou total aux énergies renouvelables, des connaissances pratiques solides et indémodables, et des installations au top des techniques adaptées. 

Tout cela n'est qu'un petit front dans la lutte pour la reconquête de notre souveraineté, et qu'une partie de la réponse aux futurs problèmes d'approvisionnement énergétique et de climat. Que va faire l'humanité prise entre le marteau du Pic du Pétrole et l'enclume de l'Effet de Serre ? La résolution de ces problèmes ne peut être envisagée que dans le cadre d'une société de décroissance et d'efficacité énergétique, ce qui suppose également des volets sociétaux. Notre action est susceptible d'apporter une pierre à l'élaboration d'une telle société, mais une pierre seulement.


Nicolas Babey
Professeur Haute école de gestion Arc Neuchâtel

L'abandon programmé du nucléaire en Suisse, le développement de nouvelles technologies alternatives en matière de production énergétique et la libéralisation totale du marché de l'électricité à partir de 2014 ouvrent de nombreuses perspectives. En premier lieu, la probable décentralisation et la multiplication des lieux de production énergétique. En second lieu, la possibilité pour de nombreuses personnes de participer directement à la fabrication de ces lieux de production. De la figure de l' "abonné", puis à celle du "client" à partir des années 90, nous passerons à la figure nouvelle du "producteur - consommateur".

L'énergie est historiquement indissociable du pouvoir, que celui-ci soit économique ou politique, parce que sans énergie, nous retournerions à l'état de nature en l'espace de quelques jours... Potentiellement, l'hypothèse de la "coopérative énergétique" est une voie qui permet tout à la fois à des communautés de reprendre une partie de leur destin en mains, de créer du lien social, de construire une "troisième voie" mêlant processus démocratique et adaptation à des règles du jeu commerciales, de réunir des ressources pour développer des solutions techniques efficaces et efficientes.

Nous nous trouvons probablement à un tournant historique; des opportunités nouvelles sont offertes à des régions périphériques; l'hypothèse coopérative nous permettrait de ne pas les rater.

Nicolas Babey
Professeur Haute école de gestion Arc
Espace de l'Europe 21
2000 Neuchâtel
078 613 56 07

... Link (0 comments) ... Comment


mardi 28 février 2012
Convocation à l’Assemblée Générale 2012

Samedi 31 mars 2012 17h 00

à Espace Noir, rue Francillon 29, 2610 St-Imier

Ordre du Jour :
1. Rapport du Comité.
2. Rapport financier.
3. Election du comité.
4. Projet audio-visuel.
5. Projets d’avenir.
6. Discussion sur le thème : comment dynamiser notre association.
7. Formation de groupe et nomination d’une personne de référence par projet.
8. Divers

... Link (0 comments) ... Comment


samedi 20 août 2011
Association pour la création et la promotion de coopératives
Il existe de par le Monde et dans notre région de nombreuses coopératives d’inspirations sociales. Toutefois nous pensons que nous sommes loin d’avoir épuisé toutes les possibilités dans ce domaine. A notre avis la création de coopératives et d’un tissus d’entreprises alternatives est un complément indispensable aux luttes. Nous vous proposons d’unir nos forces, nos compétences et nos capacités créatrices dans le but de créer des entreprises dans un esprit coopératif et social.

Quelques pistes non exhaustives.
Coopérative de production dans le domaine des énergies renouvelables.

Coopérative de production audio-visuelle.

Coopératives de consommation visant à favoriser les petits producteurs, les productions alternatives, les produits locaux ou équitable, tout en défendant l’intérêt des consommateurs.

Coopératives immobilières.

Coopérative d’investissement à but social et régional :
La société d’investissement a pour but :

Investir dans les entreprises et les sociétés des régions périphériques ou menacées de dépeuplement ou subissant des dégradations sociales ou économiques, afin de préserver le tissus industriel, commercial, immobilier, social, culturel et de préserver les emplois.
La société coopérative s’emploiera à développer les régions par différents moyens. Elle veillera à garder des centres de décisions de proximité. Pour se faire elle peut, entres autres, créer ou participer à la création de nouvelles entreprises. Elle favorisera les concepts éthiques, démocratiques, sociaux, de développement durable, de respect de l’environnement et d’amélioration des conditions travail, du cadre de vieet qui nous permette de récupérer du pouvoir sur son quotidien.

Etc.
Quel est l’utilité des coopératives.
Les coopératives sont un des moyens de récupérer du pouvoir sur son quotidien.

Les entreprises alternatives permettent d’orienter l’économie dans un sens plus environnementale, équitable et social.


C’est un lieu de résistance face au libéralisme et ses conséquences sur l’emploi, l’environnement et la distribution géographique de l’économie.

Nous pouvons grâce à ces entreprises qui nous appartiennent fournir des emplois aux personnes n’en trouvant plus à cause de leur combativité.

Ces entreprises nous permettent d’expérimenter et de créer de nouveaux rapports de travail, de gestion et de production.

Ces entreprises nous permettent de créer des emplois et de les protéger des spéculateurs.
Les limites du coopératisme.

Les coopératives ont peu d’influence sur les lois du marché.
Les coopératives ont peu d’influence sur le prix du travail, par exemple on ne peut augmenter les salaires indépendamment de ce qui se pratique dans le même secteur d’activité, à cause du jeu de la concurrence. L’action syndicale et du mouvement ouvrier reste indispensable.
Les moyens et les règles financières empêche les coopératives de s’étendre à toute les activités humaines dans un société capitaliste.
La coopérative concerne une minorité de travailleurs, elle ne peut donc pas seule transformer la société.

... Link (0 comments) ... Comment


Article dans L'Impartial - Avril 12, 2010


www.limpartial.ch

... Link (0 comments) ... Comment


Article dans Le Courrier - Septembre 24, 2009


www.lecourrier.ch

... Link (0 comments) ... Comment


jeudi 18 août 2011
Procès Verbal de la rencontre pour la création d’une coopérative audio-visuelle
Mardi 9 février à 19h 30
A l’ABC
Rue Le Coq 11 à La Chaux-de-Fonds

Présents : Miguel A. Garcia, Thomas Steiger, Claire Chalut, Centre de Culture ABC, Fabienne Girardin, Chris Zumbrun, Antoine Dupuis, Michel Némitz.

Excusés : May Dubuis, Za René Zaslawsky.

Za a téléphoné pour signaler qu’il ne pouvait pas être présent ce soir parce qu’il travaille à Porrentruy. Il est partant pour le projet et met à sa disposition un ordinateur Mac G5 avec plusieurs programmes pour le montage dont « finalcut pro studio » et une caméra.

Ordre du jour :

1. Genèse du projet.
2. Buts et utilité de la coopérative.
3. Discussion et suggestions.
4. le projet de film pour lancer l’idée.
5. Divers.



1. Genèse du projet.

L’Association « La Ruche Coopérative » à pour but :

a) De soutenir la création de coopératives à but social et solidaire.

b) Soutenir les régions périphériques ou menacées de dépeuplement ou subissant des dégradations sociales ou économiques, afin de préserver le tissu industriel, commercial, immobilier, social, culturel et de préserver les emplois. Elle s’emploiera à améliorer la situation de ces régions par différents moyens. Elle veillera à garder des centres de décisions de proximité. Pour se faire elle peut, entre autres, créer ou participer à la création de nouvelles entreprises. Elle favorisera les concepts éthiques, démocratiques, sociaux, autogestionnaires, écologiques, de développement durable et d’amélioration des conditions travail et du cadre de vie.

Art. 3 :

Le rayon d’action de l’association est l’arc jurassien. Elle peut déroger à cette limitation géographique dans certains cas exceptionnels définis par l’AG.
Quelques pistes non exhaustives.

• Coopérative de production dans le domaine des énergies renouvelables.
• Coopérative de production audio-visuelle.
• Coopératives de consommation visant à favoriser les petits producteurs, les productions alternatives, les produits locaux ou équitable, tout en défendant l’intérêt des consommateurs.
• Coopératives immobilières.
• Coopérative d’investissement à but social et régional.
• Etc.

Ainsi, si chaque salarié, petit artisan, chômeur, étudiant donnaient, au moins 100.— fr pour former un capital suffisant pour créer des entreprises coopératives utiles à la collectivité, la culture ou à l’environnement, nous pourrions commencer à nous donner les moyens pour résister à la crise et construire un autre monde.

Dans ce cadre, notre association invite les personnes intéressées à la création d’une société audio-visuelle qui aurait pour buts de travailler dans ce secteur et de fournir des emplois. Ce projet serait le premier à démarrer.

2. Buts et utilité de la coopérative.

La production de films.

Toutes les propositions sont les bienvenues. Un documentaire sur le caf’conc’ de la « Boule d’Or » est en route (repérage). On compte le réaliser avant la création de la coopérative dans le double objectif de permettre aux personnes intéressées de se rôder et d’avoir une réalisation concrète pour la promotion de notre coopérative et la vente de parts sociales.
Plusieurs projet sont à l’étude : « La fédération jurassienne de l’AIT », « les maisons du peuple et les cercles ouvriers ». « Histoire des coopératives et de leur dérives ». Voir aussi pour des sujets plus d’actualité.
Des pistes sont à explorer au-delà des films au niveau du multimédia.

La distribution.

Nous distribuerions que des films en numériques. Les films 35mm nécessitant une infrastructure et un investissement trop important. Le support et le mode de distribution est à étudier : DVD, Internet…

La promotion de ses réalisations auprès des télévisions (films) et des radios (audio).

Partage et acquisition de compétence. Création d’un réseau de relations. Travail administratif.

L’acquisition de matériel technique.

Si la production de film devrait être financé par des fonds extérieurs et des souscriptions, l’acquisition de matériel pourrait être financé, en partie, par le capital social récolter par la vente de parts sociales. D’autres sources de financement sont possible (loterie romande, fondations, etc.). Plus tard les bénéfices éventuels seraient aussi un moyen de financement.

la location de matériel technique.

La location de matériel serait un apport à la scène audio-visuel et un moyen de rentabiliser l’investissement.

Offrir des prestations techniques : trucages, sous-titrages, doublage, images virtuelles, etc.

Offrir aux réalisateurs, aux télévisions (principalement les locales) et aux radios la possibilité d’avoir recours aux services de la coopérative pour réaliser certaines prestations qu’ils ne peuvent faire eux-mêmes (faute de moyens ou de compétences). Il faudrait pour cela faire l’inventaire des compétences à disposition dans la région et favoriser l’apprentissage de nouvelles compétences.

Formation de professionnels.

La Ruche Coopérative (dont c’est un des objectifs) et la futur société audio-visuelle devrait mettre en place des formations pour développer le capital de compétence de la région. Nous pourrions aussi organiser un appui personnel aux personnes désirant se former. Pour ce faire, outre les orientations sur les organismes existants nous pourrions avoir recours à des bénévoles surtout parmi les retraités.

Offrir des empois permanents ou intermittents aux professionnels de l’audio-visuel, du spectacle, des arts musicaux et plastiques.

Un des buts essentiels de l’Association de « La Ruche Coopérative » est de fournir des emplois qui leur permettent de vivre aux personnes de la région. Ainsi les budgets de production tiendront compte des salaires pratiqués dans la branche.


3. Discussion et suggestions.

Finances :
On vendra des parts sociales pour constituer le capital de base (achat matériel, fonds de roulement, etc) on fera aussi appel à des souscriptions publiques, des dons divers. Plusieurs membres de la Ruche Coopérative ont des expériences dans les coopératives comme « Partage », « Imagine », « Espace Noir », « L’ancien Manège », qui ont récolté des fonds appréciables pour atteindre leurs buts.
Pour les productions de films, il existe des canaux de subvention tel que Pro Helvetia, La Confédération, la loterie romande, etc. Miguel a déjà de l’expérience dans le domaine et est prêt à nous faire bénéficier de ses connaissances pour préparer les dossiers, contacter les organismes et nous faire connaître les démarches à suivre. On pourra aussi organiser des souscriptions publiques de cas en cas. Bien que cette voix soit particulièrement verrouillée, on essaiera aussi de faire des coproductions.

Statut juridique :
Les coopératives sont plus démocratiques que les sociétés anonymes (1 personne une voix, alors que dans les SA on a 1 voix par action, donc si quelqu’un a 51% des actions il décide seul).

Participants :
Suite à une présentation des personnes présentes lors de cette première rencontre, nous constatons que plusieurs d’entres elles ont des compétences et des expériences techniques et/ ou artistiques, dans l’audio, le visuel et de l’informatique ainsi que dans les arts de la scène.

4. le projet de film pour lancer l’idée.

Afin de faire connaître notre projet et de permettre aux personnes qui le désirent de se roder, notre association se propose de réaliser un film sur le thème de La Boule d’Or à La Chaux-de-Fonds, dernier café-concert de Suisse voire d’Europe.

Pierre-Alain et Michel sont en train de faire les repérages. Ils ont déjà plusieurs contacts avec des personnes ayant travaillé ou fréquenté cet établissement. Ils n’ont malheureusement pas encore trouvé beaucoup de photos (DAV et Musée d’Histoire), par contre ils ont accès à un document audio (sur CD) d’une émission ré

... Link (0 comments) ... Comment


vendredi 12 août 2011
Statuts de «Association La ruche Coopérative»

RAISON SOCIALE, SIEGE ET BUTS

Art. 1 :
Sous la dénomination « Association La ruche Coopérative », existe une association dont le siège est à La Chaux-de-Fonds. Elle est régie par les articles 60 suivants du C.C.S.

Art. 2 : Buts :
L’association a pour but :

De soutenir la création de coopératives à but social et solidaire.

Soutenir les régions périphériques ou menacées de dépeuplement ou subissant des dégradations sociales ou économiques, afin de préserver le tissus industriel, commercial, immobilier, social, culturel et de préserver les emplois. Elle s’emploiera à améliorer la situation de ces régions par différents moyens. Elle veillera à garder des centres de décisions de proximité. Pour se faire elle peut, entre autres, créer ou participer à la création de nouvelles entreprises. Elle favorisera les concepts éthiques, démocratiques, sociaux, autogestionnaires, écologiques, de développement durable et d’amélioration des conditions travail et du cadre de vie.

Art. 3 :
Le rayon d’action de l’association est l’arc jurassien. Elle peut déroger à cette limitation géographique dans certains cas exceptionnels définis par l’AG.

MEMBRES

Art. 4
Peut devenir membre, toute personne physique, morale ou association qui en fait la demande par écrit, paie la cotisation fixée par l’AG et partage les buts de l’association.

Art. 5 :
Le comité statue sur l’admission de nouveaux membres, sous réserve du droit de recours à l’assemblée générale. Celle-ci peut refuser une admission sans avoir à présenter de motifs.
L’admission peut avoir lieu en tout temps.

Art. 6 :
La qualité de membre s’éteint à la fin de l’exercice annuel :

a) par la sortie.
b) par l’exclusion.
c) en cas de décès.
d) Par l’arrêt du paiement des cotisations.

Art. 7 :
Le comité peut exclure un membre s’il agit contrairement aux intérêts et buts de la coopérative. Le membre exclu peut recourir à l’assemblée générale.

Art. 8 :
Les membres n’assument aucune responsabilité personnelle pour les engagements de l’association. Celle-ci en répond seule sur sa fortune.

Art. 9:
.
L’assemblée générale désigne l’organes de publications de l’association.

ORGANISATION

Art. 10 : Organe.
L’assemblée générale est l’organe suprême de l’Association. Elle se réunit au moins une fois par année après la clôture de l’exercice.
Elle examine les comptes et le bilan de l’Association, ainsi que le rapport des réviseurs et donne décharge au comité.
Une assemblée générale extraordinaire peut être convoquée lorsque la demande en est faite par le dixième au moins des membres, selon les règles applicables à la convocation de l’assemblée générale ordinaire.
L’assemblée générale est convoquée par invitation écrite individuelle, avec mention de l’ordre du jour, au moins 10 jours avant la date de sa réunion.
L’ordre du jour est fixé par le comité, mais chaque membre a le droit d’exiger par écrit la discussion de n’importe quelle question concernant l’Association. Un membre peut se faire représenter par un tiers, pour autant que ce dernier soit membre. On ne peut cumuler plus d’une représentation.

Art. 11 :
Les décisions sont prises à la majorité absolue des membres présents, à l’exception de celles relatives aux modifications statutaires et à la dissolution, lesquelles requièrent une majorité des 3/4 de l’assemblée.
L’assemblée générale est présidée par le président ou par un membre désigné à cet effet par le comité ou l’AG. Le comité ou l’AG déléguera un secrétaire qui sera chargé de faire le procès-verbal qui constatera toutes les décisions et les élections s’étant déroulées lors de l’assemblée.

Art. 12 :
Le comité se compose de 3 membres au moins, les sociétés où l’association a investi, ont droit à au moins un représentant des employés, sauf si l’AG s’y oppose.
Les membres sont nommés par l’assemblée générale pour la durée d’un exercice annuel. La charge est renouvelable.
Les membres du comité se répartissent entre eux les différentes charges.
L’assemblée générale peut confier la gestion des affaires administratives à des personnes qui n’ont pas la qualité de membre.
Les membres du comité sont révocables en tout temps par une AG extraordinaire demandée par au moins 10 % des membres. Le comité a l’obligation de transmettre la liste des membres ou de confier à une une tierce personne désignée par les deux parties, la transmission des arguments et des contacts de ceux qui demande cette révocation à l’ensemble des membres de l’Association.
Dans le délai d’une année au plus tard, après le dépôt des présents statuts une assemblée générale du comité adoptera un cahier des charges réglant le rôle de l’administration.

Art. 13 :
L’assemblée élit un ou deux réviseurs comme contrôleurs.
Les contrôleurs ne sont pas nécessairement des membres. Ils ne peuvent être ni des membres du comité, ni des employés de l’association.
Les contrôleurs sont élus pour une durée d’un an, en principe renouvelable 2 fois uniquement, sauf en cas de manque de postulant(e)s.

Art. 14 :
Les revenus de l’association sont les cotisations fixées par l’AG, les dons et les recette des activités de soutien (fêtes, loto, etc…).

DISSOLUTION

Art. 15 :
L’actif de l’association, après extinction de toutes dettes, sera mis à disposition de l’assemblée générale qui le répartira en dons à des sociétés d’intérêts généraux divers, de développement ou à des sociétés, des associations et des institutions partageant les mêmes objectifs ou à des organismes culturels, éducatifs ou sociaux.

Renvoi

Art. 16 :
Tout cas non réglé par les présents statuts le sera selon le droit du Code Civile Suisse.



Statuts acceptés lors de l’Assemblée constitutive du 23.9.2009 à L’ABC rue Le Coq à la Chaux-de-Fonds.


Le comité :

Osorio Vanegas German Eduardo

Antoine Dupuis

Michel Némitz

... Link (0 comments) ... Comment


ruche-cooperative.ch
Association "La Ruche Coopérative"
case postale 2382
2302 La Chaux-de-Fonds
ruche.coop@espacenoir.ch
032 941 35 35
(Espace Noir, le matin
demander Michel)
078 829 07 22
Ccp: 10-238515-9
Online for 2571 days
Last modified: 11/03/18 14:26
Status
You are not logged in
... Login
Search
    
Calendar
juillet 2018
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
mars
Comments

RSS feed

Made with Antville
Helma Object Publisher